C'est lundi, que lisez-vous ?
Après avoir terminé la saga The Mortal Instruments,
je découvre du Rainbow Rowell.
27 Mar 2017
Mon Top 3 — Livres Favoris
Pour un maximum de diversité,
les trois ouvrages sont radicalement différent.
22 Fev 2017
La Cité du feu sacré
Découvrez ma chronique du dernier tome de la saga
The Mortal Instruments.
07 Jui 2017

22 juin 2017

Tag PKJ — Le Bac

JJ Oaxland


Il y a 4 ans, je passais le bac littéraire. Obtenu avec mention assez bien, s'il vous plait ! Aujourd'hui, me voilà repartie sur les bancs de l'école...

Français : Citer un livre d'un auteur français dont vous avez apprécié la plume. — Je suis obligée de citer Phobos de Victor Dixen. Cela faisait longtemps que je n'avais pas découvert un nouvel auteur français, et j'en suis fan !

Mathématiques : Citer un livre dont la couverture évoque les maths.Le Théorème du Perroquet de Denis Guedj.

Anglais : Citer un livre dont le titre est en anglais (mais le contenu en français). — Un livre qui trône fièrement sur ma bibliothèque depuis peu, Shades of Magic de V. E. Schwab



Histoire : Citer un livre dont l'intrigue se déroule dans un passé lointain. — Je ne l'ai pas encore lu, et j'ignore si je me laisserai tenter un jour, mais je vais répondre Outlander de Diana Gabaldon

Géographie : Citer un livre dont l'histoire se déroule dans un endroit que vous savez placer sur une carte. — Je suis assez douée en géographie, alors je pense pouvoir placer beaucoup des endroits cités dans mes lectures. Mon choix va tout de même s'arrêter sur Zazie dans le métro de Raymond Queneau. L'histoire se déroule à Paris, et en tant qu'ancienne Parisienne, je pense pouvoir m'y retrouver ;)

Philosophie : Citer un livre qui vous a fait réfléchir. — Je vais répondre L'Art de la Simplicité de Dominique Loreau. Ce livre m'a mis une claque. Le gaspillage, notre société de consommation, la façon dont nous appréhendons le matérialisme, une lecture dingue...

Physique / Chimie : Citer un livre avec un personnage geek. — Geek est même peut-être trop faible, cette fille est un véritable génie ! Je réponds Illuminae - Dossier Alexander de Jay Kristoff et Amie Kaufman avec le personnage de Kady Grant.



Économie : Citer un livre dans lequel le héros exerce une activité professionnelle. — En lisant cette question, j'ai honnêtement pensé "Facile ! Ils ont forcément tous un métier." et il s'avère que non... Je lis énormément de Science-fiction et de Fantasy, alors forcément, sorcière et capitaine de l'espace ne correspondent pas à de grandes carrières. Je vais me pencher vers mon livre favori, qui fait parti des classiques : Au Bonheur des Dames de Émile Zola, où Octave Mouret est à la tête d'un grand magasin.

Sciences : Citer un livre où les lettres SCIEN sont présentes dans le titre.Inaccessibles, un livre de Katharine McPhee, dans ma PAL depuis un moment !

LV2 : Citer un livre écrit ni en Français, ni en Anglais. — Je vais répondre Il est de retour, de Timur Vermes, un livre écrit en allemand.

Sport : Citer un livre dans lequel le héros fait de la course à pied / du running. — J'avoue sécher... De toute façon, je n'ai jamais été particulièrement bonne en sport...

Alors, vous me le donnez mon bac ?

N'hésitez pas à répondre à ces questions ! Et retrouvez tous les tags PKJ juste ici.

19 juin 2017

Illuminae — Dossier Gemina 02

JJ Oaxland

Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres : la fille du commandant, Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit. C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans relâche. Parmi les rescapés : Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches…

Depuis sa sortie, la saga Illuminae intrigue, étonne et surtout, elle plaît. Après avoir eu un véritable coup de cœur pour le premier opus Illuminae — Dossier Alexander - 01, j'attendais ce second tome avec une impatience à peine dissimulée. Ce livre est sans doute l'un des plus attendus de l'année 2017, et pour moi, il fera également partie de mes coup de cœur de l'année. 

Dès les premières pages, la nouvelle intrigue se met en place, nos personnages sont bien présents, et je suis conquise. Je ne vais pas vous le cacher, ne pas retrouver Kady et Ezra me faisait peur, puis finalement, la claque ! J'ai adoré nos deux nouveaux héros que tout semblait opposer.

Pour apprécier cet opus, il ne faut pas le comparer au premier tome. Illuminae — Dossier Gemina - 02, est une aventure à elle seule. Les personnages sont attachants, l'action palpitante et le lieu totalement différent. 

Petite remise à niveau : Illuminae suivait les aventures de Kady Grant et Ezra Mason suite à l'attaque de leur planète, Kerenza, par l'entreprise Bei-Tech. Nous les retrouvions ensuite embarqués sur l'Hypatia et l'Alexander. Gemina, quant à lui, va s'intéresser à Hanna Donnelly et Niklas Malikov. L'histoire se déroule sur la station spatiale Heimdall.


Gemina est plus intense, plus long, et plus sanglant. L'autre point fort de ce livre est la présence encore plus importante de la science-fiction. Vous le savez, il s'agit de mon genre littéraire favori. (Et #révélation, je suis une vraie nerd quand on en vient à parler planète, exploration spatiale et fusées. La NASA n'a plus de secrets pour moi.) Alors vous vous doutez bien que ce tome était parfait à mes yeux.

Jay Kristoff et Amie Kaufman ont un véritable don, pour nous délivrer une aventure riche en rebondissements passionnants, pour une lecture plus additive que jamais !


Évidemment, toutes ces raisons qui ont rendu ma lecture géniale, vont peut-être devenir les raisons qui vont vous faire regretter la vôtre. Ce second tome est rempli de subtilités, de références cachées au premier opus, et c'est une lecture dans laquelle il faut être 100%.

Si vous connaissez déjà la saga, vous savez sans doute qu'elle se lit comme une réelle enquête. Retranscription vidéo, échange de mail, messagerie instantanée, chaque élément se transforme en indice et devient un atout clé. Dans Illuminae — Dossier Gemina - 02, nous retrouvons en plus, le contenu du journal intime de notre héroïne, Hannah Donnelly. Les illustrations ont d'ailleurs été réalisées par la très talentueuse Marie Lu, auteure notamment de Legend, The Young Elites, et Warcross. 


Mais, revenons-en au livre et ses nombreuses qualités. J'applaudis la manière dont les différentes illustrations ont été incorporées, l'action est bien présente et les nouveaux personnages extrêmement intéressants. Ce nouveau lieu est tout aussi intriguant que les vaisseaux du premier tome, et nos habitants de l'espace sont de nouveau confrontés à leur ennemi : BeiTech. J'ai également beaucoup apprécié le personnage d'Ella, la cousine de notre héros masculin (aka la geek de cet opus). 

AIDAN va également faire plusieurs apparitions. Ce qui m'a évidemment beaucoup plu.


En bref, la magie Illuminae a de nouveau opéré. 

La fin, quant à elle, m'a tout simplement ébloui. J'en suis restée bouché bée, et bien qu'évidemment, je ne puisse vous révéler toute l'intrigue, je vous assure que vous finirez votre lecture à bout de souffle. J'ai été bouleversée, surprise, et proche de la crise de nerfs. Pourquoi ? Il me faut la suite.

Illumine — Dossier Obsidio - 03 est prévu pour mars 2018. Oui oui, neuf mois à patienter… L'attente promet d'être longue et douloureuse. Surtout douloureuse.  


Je tiens évidemment à remercier Romans Casterman pour leur confiance dans cette chronique. Le premier opus avait été un véritable coup de coeur pour moi, et découvrir ce second tome en avant-première est un réel privilège !

Acheter le livre sur : Amazon

C'est lundi, que lisez-vous ?

JJ Oaxland


Le principe est simple, il suffit de répondre à ses trois questions :


  • 1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
  • 2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
  • 3. Que vais-je lire ensuite ?





  • La semaine précédente a été riche en lecture et coups de coeur. 3 livres terminés, 3 livres adorés : Lux Obsidienne de Jennifer L ArmentroutLux Onyx de Jennifer L Armentrout et Illuminae - Dossier Gemina 02 de Jay Kristoff et Amie Kaufman. Ce dernier sortira en librairie le 21 juin.


    Cette semaine, c'est une lecture de Science-Fiction qui m'attend, avec Le Chant de l'Arbre-Mère de Pascal Bléval. Ce livre est un SP, et j'ai hâte de découvrir la plume de l'auteur.

    Résumé : 
    Lorsque les colons d’Altar, planète excentrée de l’empire Dranag, signalent la découverte d’une espèce extra-humaine non répertoriée, le Markus IV et son IA — Lealbeth® — sont envoyés sur place.

    Pour cette mission, le commandant Suraya Manariva sera épaulé par une équipe aux talents multiples : deux experts en biologie et sciences comportementale des non-humains, un jeune minéralogiste, un mercenaire révoqué des commandos de choc, une pilote chevronnée et une escouade de robots de combat seront de la partie.
    L’étrange disparition des colons d’Altar avant même l’atterrissage du Markus complique bientôt la donne : entre tenter de retrouver les altarites, découvrir l’identité des non-humains et sauver son équipage, Suraya devra faire un choix… 
    En sera-t-elle capable ?


    En parallèle, je lirai également le troisième tome de la saga Lux : Lux Opale.



    J'enchainerai certainement ma lecture avec la saga The Maze Runner de James Dashner, que je n'ai malheureusement pas eu le temps de lire la semaine passée.

    De votre côté, que lisez-vous ?

    13 juin 2017

    L'Antichambre des Souvenirs

    JJ Oaxland


    J’ai toujours pensé qu’en frôlant la mort, je verrais toute ma vie défiler devant moi. Je me suis trompée. En réalité, je me suis retrouvée dans une antichambre en compagnie d’un « guide » qui m’a annoncé que je devrais revivre cinq moments de ma vie avant que mon sort ne soit décidé.


    J’ai peur : vais-je survivre ou vais-je sombrer ? Et si mon avenir dépendait de mon passé, des souvenirs que je dois désormais revivre ? Et si au contraire, ma vie ne tenait qu’à un fil, celui du hasard ?
    Je m’appelle Dana, j’ai 32 ans et je joue ma vie.

    Une base originale, une intrigue bien pensée, et un personnage principal attachant. Tous les éléments étaient réunis pour que j'apprécie ma lecture, et ça n'a pas loupé !


    J'ai commencé L’Antichambre des Souvenirs sans attente particulière. Je n'avais lu aucune critique au préalable, et je ne connaissais pas la plume d'Iman. En bref, je ne savais pas à quoi m'attendre, et c'est ce qui m'a permis de plonger tête baissée dans l'histoire, avide de découvertes.

    Dana est une jeune trentenaire, menant une existence remplie de hauts et de bas. Au début du livre, le lecteur en apprend finalement peu : Dana et son mari essayent d’avoir un enfant, sans succès, jusqu'au jour où plusieurs symptômes la font douter. Pourtant, une fois encore, la vie ne va pas épargner notre héroïne. Elle est victime d'un accident de la route et se retrouve à l'hôpital, plongée dans un profond coma.


    Iman Eyitayo a eu une idée brillante : l'antichambre des souvenirs. Un lieu figé "entre les mondes" où bon nombre d'épreuves attende Dana pour un ultime voyage. Vivre ou mourir ? Continuer à se battre ou périr ? Le destin ne lui appartient plus. Le lecteur s'apprête à accompagner Dana dans un récit émotionnel qui ne laissera personne indifférent.

    Dans cette antichambre, l'apparition d'un guide nommé Gilmel, va permettre à notre personnage principal de se replonger dans cinq souvenirs clés de sa vie. Bouleversant et déchirant, ce retour en arrière vont s'avérer difficile. Dana n'a pas eu une enfance facile : moquerie, colère, deuil, isolement, discrimination, nous découvrons la vie d'une jeune femme qui souffre encore aujourd'hui.


    Le récit nous emporte, nous émeut et retranscrit un vécu semé d'erreurs et de détresse. J'ai trouvé l'ensemble poignant, et ma lecture s'est faite en un temps record (quelques heures à peine). Certains des souvenirs m'ont révolté pour l'injustice dont peuvent faire preuve les adultes, certains m'ont attendri, et d'autres ont presque réussi à me faire pleurer.

    Avec une histoire basée sur les souvenirs, il est plus facile de s'identifier à notre héroïne. Son caractère actuel est également rendu plus compréhensible. On la découvre fragile et blessées, et il est impossible de ne pas vouloir l'enlacer pour lui dire que tout ira bien.


    En résumé, ce récit est touchant, la plume magnifique et l'intrigue originale. Ce livre, qui est malheureusement trop court, nous pousse à réfléchir sur soi. De quelles injustices avons-nous été victime ? À combien de souvenirs marquants serions-nous confrontés dans cette antichambre ? Nous sommes-nous battus assez ? Dana est une femme forte, cela ne fait aucun doute, et elle a su se relever malgré les épreuves.



    Malgré une fin un peu trop rapide selon moi, et des personnages secondaires qui restent, peut-être, trop secondaires (Pourquoi cette réaction si froide de son mari face à la bonne nouvelle ? Pourquoi ce changement de comportement face à son lit d'hôpital ?) il s'agit tout de même d'une lecture que je recommande vivement. J'ai hâte d'en connaître la suite !



    Je tiens évidemment à remercier Iman Eyitayo de m'avoir fait confiance pour chroniquer cet ouvrage ! J'ai eu un réel plaisir à découvrir sa plume, et son histoire m'a boulversé.

    Acheter ce livre sur : Amazon

    12 juin 2017

    C'est lundi, que lisez-vous ?

    JJ Oaxland


    Le principe est simple, il suffit de répondre à ses trois questions :

  • 1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
  • 2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
  • 3. Que vais-je lire ensuite ?





  • Cette dernière semaine fut riche en lecture. Au compteur, 3 livres terminés : Un Palais d'épines et de roses de Sarah J Maas, Les porteurs de Cat Kueva et L'Antichambre des Souvenirs de Iman Eyitayo.

    Le premier ouvrage a malheureusement été une déception, mais les deux autres, deux SP (encore un immense merci pour votre confiance) ont relevé le ton et finissent avec une très bonne note.

    > Retrouvez ma chronique sur Un Palais d'épines et de roses
    > Retrouvez ma chronique sur Les porteurs.


    Cette semaine, petit retour aux sources ! Je lis de la science-fiction, mon genre favori. Illuminae - Dossier Gemina 02 de Jay Kristoff et Amie Kaufman, sortira le 21 juin prochain, et j'ai eu la chance de pouvoir me le procurer dès maintenant.

    Résumé : 
    Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres : la fille du commandant, Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit. C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans relâche. Parmi les rescapés : Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches… Amie et Jay sont probablement les seuls auteurs de l'histoire de la littérature à s'être rencontrés au centre des impôts de Melbourne ! Leur amitié s'est poursuivie au-delà de ce lieu peu propice à la création. Ils ont décidé d'écrire à quatre mains un livre de SF où ils s'autorisaient tout et ne s'interdisaient rien. Emails, dossiers, schémas et vaisseaux spatiaux, virus et intelligences artificielles...

    Le premier tome avait était un véritable coup de coeur pour moi, et j'ai plus que hâte de découvrir la suite des aventures.


    J'enchainerai certainement ma lecture de Illuminae avec une lecture VO : la saga The Maze Runner de James Dashner.

    De votre côté, que lisez-vous ?

    10 juin 2017

    Les Porteurs

    JJ Oaxland


    Gaëlle a choisi d’être femme, Flo hésite encore. Matt, lui, sait que dans trois mois, il deviendra un homme. Dans cette société, tous les enfants naissent hermaphrodites. A seize ans, les adolescents doivent choisir leur sexe. Tous, sauf ceux atteints d’une déficience qui les condamne à un autre destin. On les appelle les Porteurs. Matt découvre qu’il est l’un de ceux-là. Mais que cache vraiment la déficience des Porteurs ? Pourquoi l’État les tient-ils sous haute surveillance ? Une formidable histoire de manipulation, de secret d’Etat, et bien entendu d’amour. 

    La corruption des grandes entreprises, les mensonges des politiciens, le contrôle de l'État sur la vie de ses citoyens, la sexualité, le pouvoir, l'adolescence et le développement de soi, tous les sujets y passent. 


    À une époque où tous naissent hermaphrodites, c'est à l'âge de 16 ans que le champ des possibles s'agrandit. Les adolescents peuvent décider du genre qui leur convient le mieux.

    Matt, notre héros, a hâte de devenir un homme. Gaëlle, sa petite amie, a choisi d'être une femme. Quant à Flo, sa nouvelle apparence et les attentes que la société a d'elle depuis qu'elle a décidé de devenir Floriane, lui pose beaucoup de soucis. Les préjugés ont la dent dure.

    D'autres personnages secondaires m'intriguent également : le Docteur Michelon, son fils et la société de Mariza Karpakova. 


    Je suis une passionné de dystopies, et ce fut un véritable plaisir de découvrir cette Néo-société. L'intrigue se met en place au fur et à mesure, des personnages mystérieux font leur apparition et un tout nouvel horizon se profile pour Matt. Cette quête d'identité va finalement s'avérer plus compliqué que nos jeunes l'avaient prévue, et le lecteur apprend rapidement que des enjeux politiques et financiers, transforme l'avenir d'un groupe d'individus. Les Porteurs.

    En tant que Porteur, il est impossible de choisir son sexe, et du jour au lendemain, au détour d'une prise de sang, rien ne va se passer comme prévu pour Matt, et ses certitudes volent en éclats.

    Ce premier tome est surprenant et le sujet mérite qu'on le traite en profondeur. La deuxième partie a été, selon moi, la plus intéressante. Elle est prenante, et nous pousse à nous interroger. L'intrigue est réellement mise en place, et les actions de nos personnages s'enchaînent, le roman prend du rythme. Les chapitres sont courts, et le livre se dévore. (je l'ai personnellement lu en quelques heures) 

    Si je devais regrettais quelque chose néanmoins, ce serait la fin. Les explications arrivent enfin, le dénouement est proche… Le tout en seulement quelques pages.

    Tout s'est trop vite enchaîné. J’aurais aimé que l’auteur nous donne plus de détails, que le récit soit plus approfondi.

    Le lecteur s'est interrogé pendant 200 pages, et quand, enfin, les réponses nous apparaissent, la dernière page du tome est proche. 


    Au cours de ma lecture, j'ai été surprise, perplexe, et avide de découvertes. Le premier tome de cette trilogie m'a donc beaucoup plu, et j'ai plus que hâte de découvrir le second !

    Je tiens évidemment à remercier les Éditions Thierry Magnier pour leur confiance dans cette chronique. La plume de Cat Kueva m'a touché, ce livre m'a plu et je suis désormais impatiente d'en apprendre plus.


    Acheter le livre sur : Amazon

    Tous Droits Réservés @ 2017 JJ Oaxland | Blogger Templates Designed By Templateism / Templatelib